Les films

Programmation 2016/2017 Archives-Années

Les films de la programmation 2016 / 2017

Certains l'aiment chaud La Nuit du chasseur Les Yeux sans visage Les Combattants Une Séparation

Les films ont été réservés pour circuler dans les cinémas de la région durant les périodes notées ci-dessous. Un calendrier précis sera établi à l’issue des inscriptions, vers la mi octobre 2016.

Certains l’aiment chaud – de Billy Wilder – USA – 1959 – 2h00 – N&B nov à jan
La Nuit du chasseur – de Charles Laughton – USA – 1955 – 1h33 – N&B déc à mai
Les Yeux sans visage – de Georges Franju – France – 1960 – 1h28 – N&B
Les Combattants – de Thomas Cailley – France – 2014 – 1h38 – couleurs
Une Séparation – de Asghar Farahdi – Iran – 2010 – 1h57 – couleurs

Modalités de choix des films.

Vous pouvez choisir indifféremment parmi les cinq films au programme.
Cadre général : Vous inscrivez votre classe de seconde ou de première pour voir trois films.
Cadre particulier : Les classes de terminale générale et de BTS, celles des lycées professionnels et des CFA, peuvent ne s’inscrire que pour voir deux films seulement.
N.B. : Les films n’ont pas d’ordre de diffusion prédéfini à l’intérieur des périodes mentionnées ci-dessus, celui-ci dépendra des contraintes des cinémas et des classes inscrites.


Certains l'aiment chaud

Certains l’aiment chaud : Chicago, 1929. Joe et Jerry, deux musiciens au chômage, obtiennent un contrat pour le bal de la Saint-Valentin. Ils sont malheureusement témoins d’un règlement de comptes entre deux bandes rivales. Le chef de l’une d’elles, Spats Colombo, les a repérés et veut les éliminer. Pour lui échapper, les deux compères se déguisent en femmes et se font engager dans un orchestre exclusivement féminin en partance pour la Floride. Joe a du mal à résister aux attraits de la belle Sugar Cane, reine de l’ukulélé et malheureuse en amour. Jerry n’est pas en reste, mais il excite quant à lui la convoitise d’un vieux milliardaire…

 

 

Voir la fiche rédigée lors du stage régional du 11 mai 2016
Voir la fiche sur www.transmettrelecinema.com
Voir la vidéo « L’identité à l’épreuve de l’altérité – Certains l’aiment chaud » de la formation du 16/11/2010 par Francisco Ferreira.


La-nuit-du-chasseur

La Nuit du chasseur : Juste avant d’être arrêté puis condamné à mort Ben Harper confie à son jeune fils John le montant d’un hold up. Après son exécution, son co-détenu, Harry Powell, qui a deviné son secret est libéré. Il séduit la veuve, l’épouse puis la fait disparaître. John qui a senti la dangerosité de son beau-père, faux pasteur, psychopathe et criminel, s’enfuit avec sa petite soeur Pearl. Les enfants seront sauvés par une accueillante et courageuse vieille dame, Rachel qui démasque et fait arrêter Powell.

 

 

Voir la fiche rédigée lors du stage régional du 11 mai 2016
Voir la fiche sur www.transmettrelecinema.com
Ecouter en podcast Les Mardis du cinéma – Charles Laughton : La Nuit du chasseur (par Colette Fellous sur France Culture)
« Le jour se lève sur La Nuit du chasseur« , par Aurélien Ferenczi, Télérama, octobre 2012.
Dossier de Laurent Godel (ac-Lyon)


Les Yeux sans visage

Les Yeux sans visage : Une femme jette dans la Seine le cadavre d’une jeune fille dont le visage est affreusement mutilé. Le docteur Génessier reconnaît formellement le corps retrouvé comme étant celui de sa fille Christiane, mystérieusement disparue. En vérité, Christiane n’est pas morte. Totalement défigurée dans un accident de voiture, elle vit cachée derrière un masque. Le docteur Génessier tente d’opérer sur le visage de sa fille une greffe en prélevant la peau du visage de jeunes femmes qui sont enlevées par son assistante, Louise. Ces folles expériences ont déjà fait deux victimes, mais se sont néanmoins soldées par un échec. Alors que son père va renouveler l’opération une troisième fois, Christiane, ne pouvant plus supporter tant d’atrocités, tue Louise, libère la nouvelle jeune fille captive, puis lâche les chiens qui servaient de cobayes au docteur. Les molosses déchaînés dévorent leur bourreau. Christiane, devenue folle, s’enfonce dans la forêt.

Voir la fiche rédigée lors du stage régional du 11 mai 2016
Voir la fiche sur www.transmettrelecinema.com
Les yeux sans visage par Emmanuel Burdeau
Ressources de la Scène nationale de Besançon Les 2 scènes (formation vidéo par Stratis Vouyoucas, docs, entretien entre G. Franju et S. Daney, réalisé en 1986, analyse d’une séquence par G Franju …)


Les Combattants

Les Combattants : Arnaud Labrède, qui vient d’enterrer son père, se prépare à passer l’été en compagnie de son frère et de sa mère pour travailler dans l’entreprise familiale. C’est alors qu’il croise le chemin de Madeleine Beaulieu, jeune femme entière, au caractère souvent déconcertant. Arnaud est immédiatement séduit par Madeleine, convaincue que l’humanité va à sa perte, et bien décidée à organiser sa propre survie. C’est pour cela qu’elle s’est inscrite à un cours de préparation militaire. Et c’est par amour qu’Arnaud, bien moins préparé qu’elle, va la suivre…

 

 

Voir la fiche rédigée lors du stage régional du 11 mai 2016
Voir la fiche sur www.transmettrelecinema.com
« Les Combattants : tendue comme un arc, Adèle Haenel touche les coeurs en plein dans le mille », une critique du film par Mathieu Macheret, Le Monde, août 2014.
Rencontre avec le réalisateur Thomas Cailley, pour le site Clap.ch, septembre 2014.

Extension – Clin d’oeil
La moto au cinéma sur cinema.arte.tv


Une Séparation

Une Séparation : Lorsque sa femme le quitte, Nader engage une aide-soignante pour s’occuper de son père malade. Il ignore alors que la jeune femme est enceinte et a accepté ce travail sans l’accord de son mari, un homme psychologiquement instable…

 

 

 

 

Voir la fiche rédigée lors du stage régional du 11 mai 2016
Voir la fiche sur www.transmettrelecinema.com

 


 

Articles récents